quelques-unes de nos dernières sorties

étang de Baciver - 12 jan.

Nous étions 6 sur le Pla de Beret.
Arrivés vers 10h15 au parking de Orri où nous avons eu du mal à trouver une place vu toutes les voitures des Espagnols allant skier.
Température négative au départ et beaucoup de vent : nous avons mis du temps à nous réchauffer.
Aucune trace sur le sentier et nous nous sommes arrêtés au lac de Baciver. La neige était excellente et les paysages splendides sous le soleil.
Tout le monde a été ravi de cette superbe sortie
Nicole

le serrat de Casalins - 16 jan.

Nous étions 8 à s’être levés de bonne heure pour profiter d’une belle journée de randonnée. Mais les aléas en ont décidé autrement. Ce fut d’abord l’état de la route d’accès à Ascou-Pailhères qui nous a obligés à nous garer sur le bord de la route. Puis un problème de chaussures a contraint 3 d’entre nous à annuler la sortie…..
Nous partons donc à 5 et débutons la rando par un bon kilomètre de bord de route, une longue traversée de forêt, puis une belle remontée de col sur une neige scintillante et bien porteuse.
Sur le serrat de Casalins, vue sur la haute Ariège. Belle descente avec vue sur le St Barthélémy, le Soularac et le rocher de Scaramus.
Mais après l’effort physique, il nous a fallu subir un exercice de patience sur la route : 2 heures environ pour parcourir le trajet d’Ax-Les-Thermes à Foix !
Heureusement nous ne garderons de cette journée que les bons souvenirs.
Mado.

pic de Girantes - 19 jan.

Pour moi la plus belle et la plus spectaculaire sortie en raquettes dans le Couserans . A la frontière entre le Couserans et la haute Ariège elle procure des vues à la fois panoramiques et rapprochées des 2 massifs. Et ce jour là, la mer de nuages renforçait l'ambiance haute montagne. Partis de l'étang de Lers nous passerons par la passe de Bispou puis nous redescendrons (sur les fesses de temps en temps ) par le port de Lers. Itinéraire inscris en bleu sur la carte ci jointe.
Olivier O66RFE

cap de Montcaup - 23 jan.

Départ à 1310m, nous avons dû porter nos raquettes sur 200m de dénivelé, qu'importe, quel bonheur ensuite, neige de rêve, soleil généreux toute la journée. Nous n'avons pas atteint l'objectif du jour (le cap de Montcaup) : des coulées dans la pente de 300m très raide qui menait au sommet nous ont obligés à modifier notre itinéraire, bien nous en a pris : soleil et pentes débonnaires jusqu'à la cote 1949m où nous avons picniqué. Descente sans problème et pot de l'amitié a Luchon.
Benoist

Comea de Montanero - 30 jan.

Sortie sur le versant nord au dessus du tunnel de Vielha. On suit l'ancienne route qui, avant l'ouverture du tunnel en 1948, passait par le col de Vielha pour redescendre vers Lérida par la Noguera Ribagorzana. Première heure facile en forêt jusqu'à la cabane d'Eth Pontet. Rencontre avec un ermite qui y  vit depuis 2 ans. Montée le long d'une remarquable moraine. Puis pentes très redressées jusqu'à la combe. Heureusement la neige est dure car les raquettes sont à la limite de l'adhérence. Après la Coma monte en pentes plus suaves jusqu'au col de Vielha. Mais nous décidons de nous arrêter à 2100m , pour contempler les imposantes face nord du  Tuc de Hemnes et de la Labada de Sarrahèra.
Olivier

boucle de Gajan - 6 fév.

Randonnée pour (presque) tous depuis la salle des fêtes de Gajan : 12 km et 420 m de dénivelé.  Pique nique panoramique, puis marche jusqu'au hameau de Broué, Grane et son vallon et retour par Sainte Croix de Gajan. Carte jointe avec l'itinéraire et sa variante pour ceux qui voudraient refaire ou faire connaître cette ballade.
Olivier

col de l'Arech - 13 fév.

Nous étions 14 au départ de Villargein pour profiter de cette magnifique journée ensoleillée.
Après 2h de montée où les sommets couserannais enneigés se sont dévoilés progressivement nous avons atteint le col à 12h15 pour partager le pique nique après 700m de dénivelé.
7 des plus courageuses sont montées au tuc de Pelates après le repas . 200m de dénivelé en plus. Une heure plus tard elles nous rejoignaient à la cabane.
Malgré un peu de vent tout le monde était ravi par cette balade facile mais spectaculaire pour les paysages et les granges nombreuses et bien conservées.
A 17h nous avons rejoint les voitures
Nicole Boudigue

le Tucole de Paillères et la cap de Gauch - 13 fév.

Départ du hameau de Le Couéou à 880m. Pentes raides dès le début. Comme prévu, nous avons dû porter les raquettes jusqu’à la sortie de la forêt, à environ 1450m. Puis passages enneigés et enherbés se sont succédé jusqu’au col de Grataux à 1661m. Là deux personnes renoncent à aller plus loin et se protègent du vent fort et froid sous les pentes du Tucole de Paillères. Sur les 9 continuant vers le Cap de Gauch, deux autres s’arrêtent au Pas de Peyre Nére à 1860m. Et bravo au 7 qui ont affronté les bourrasques de neige soulevées par le vent glacial et une approche interminable de la crête sommitale. Retour pour le repas sous le Tucole de Paillères, repas qui se termine par crêpes arrosées de cidre. Merci Régine et Jean-Pierre.
Dans l’ensemble une rude mais belle journée.
Mado.

le Rocher de Batail - 20 fév.

17 participants pour cette jolie randonnée en crête à partir du col de Port. Après une montée un peu rude, la marche se poursuit sur des crêtes débonnaires permettant un formidable point de vue sur l’ensemble de la chaîne d’un côté et la plaine de l’autre dont Foix et son château. La pause repas au rocher de Batail est un peu réduite à cause d’un vent glacial qui nous a poussé à poursuivre jusqu’au Picou, petit promontoire situé presque au dessus de Foix.
Le retour s’effectue par le même chemin et la rando s’achève comme à l’accoutumée par un pot convivial au restaurant du Port.
Envie 900 m de dénivelé cumulé pour environ 14 km et 7 h de randonnée sous un soleil radieux.
JP

pic dels Pedrons - 23 fév.

Nous n’étions que 6 pour cette rando ayant lieu un mercredi et pendant les vacances scolaires. Nous avons eu un temps magnifique, une neige porteuse mais malheureusement de plus en plus rare vers le sommet. Cela a permis au 4 plus courageux de monter une partie de l’arête rocheuse finale, rejoints par quelques skieurs de randonnées.
Tous furent ravis par cette belle rando, que plusieurs d’entre nous ne connaissaient pas.
Mado.

tuc de la Cahude - 7 mars

Petit sommet surplombant le col d'Agnes et belvédère rapproché sur les montagnes d'Aulus. Accès par le Courtal de Bézugue en raquette sur presque tout le parcours mais aussi facilement à pied sur une neige très porteuse. Retour en coupant les lacets de la route. Rando facile (460m de dénivelé) par des paysages très ouverts et encore très enneigés.
Sur la route du retour : Visite du vaste (une quarantaine de bâtiments: Orris, mazucs, étables, enclos) village d'estive restauré de Peyre Auselère (La pierre aux oiseaux) avec les explications de Françoise qui participa aux travaux.
Voir les explications détaillées dans 2 intéressantes vidéos : https://www.youtube.com/watch?v=e8Q44MPeK_M   et   https://www.dailymotion.com/video/xtynzn
Olivier

Cornudère - 20 mars

Presque la foule pour cette belle journée. Malgré une météo mi-figue mi-raisin, très peu de soleil mais pas de pluie, nous étions nombreux à l’assaut de cette belle crête qui permet une vue sur pratiquement l’ensemble de la chaîne. Après la pause repas, le retour s’est effectué via la cabane de Cornudère par une piste (un peu longue) qui nous a ramenés au col du Portet. Une boucle d’environ 14 km et 800 m de dénivelé (tout de même).
JP

cabane de Guzet - 27 mars

L’étang du Garbet était le but, mais, arrivés au garbettou, des conditions de neige gelée nous ont arrêté et obligé à faire demi tour. Afin de profiter malgré tout de cette journée, un nouvel objectif a été fixé. C’est ainsi que les treize randonneurs se sont retrouvés à la cabane de Guzet pour un déjeuner les pieds dans la neige.
Ce fut malgré tout une belle journée sous une météo assez agréable et qui nous a vus parcourir environ 16 km pour un dénivelé cumulé de 1100 m.
JP

cabane de Gireys - 28 mars

Cette cabane aux airs de cabane canadienne, surplombe la vallée du Najar , accessible depuis Savignac, et fait face à la station d'Ax Bonascre. Un peu avant la fin de la route part le sentier (balisé en rouge) qui conduit à la cabane à travers de majestueuses forêts de hêtres et de sapins. Elle a suffit à tous nous accueillir pour un moment joyeux et convivial. Un petit 500m et un peu plus de 2h suffisent pour l'atteindre (Voir carte jointe)
Olivier

Pic d'Estibat par Liers - 04 avr.

Dénivelé : 670m
Grâce à une chute de neige tardive nous profitons d'un lundi de beau temps pour la dernière sortie raquette de la saison, par un itinéraire beaucoup moins utilisé que celui depuis le col de Port. (Carte jointe). Pourtant les pentes sont très douces et nous profitons tout au long de la rando et dès le départ du panorama sur les montagnes du Couserans. Petit détour sur le retour pour passer par le beau village de Liers.
Olivier

Journée Omelette 2022 – 10 avr.

Deux ans sans la traditionnelle "Omelette", on avait faim ... de convivialité retrouvée.
Et pour les plaisirs de bouche rien ne manquait pour satisfaire les appétits aiguisés par une courte randonnée au cirque de La Plagne proposée par Nicole.
Il faisait bon, on était si bien à bavarder devant le chalet qu'on en aurait presque oublié que ce jour-là il fallait voter !
Olivier

plo del Naou - 17 avr.

Nous étions 6 pour cette randonnée facile et très ensoleillée, après un départ un peu raide, le sentier se couche et devient très roulant, nous atteignons le sommet a midi, vue époustouflante sur l'Arbizon 2821, le pic de Montfaucon 2712 et le soum de Coste Oueillère 2453 et bien sûr le seigneur du coin :le pic du Midi de Bigorre 2872, sur notre gauche le luchonnais encore bien enneigé ; petite sieste après le picnic, descente aisée vers les voitures, pot de l'amitié sur place et retour sur st girons.
Bienvenue à Jean et Martine.
Benoist

les granges de Balagué - 1 mai

Nous étions 23 à partager cette balade depuis Alas vers Balagué, puis faire le tour des granges.
Après un pique nique festif aux granges et une jolie descente nous avons visité la tour de Balagué et les grottes avant de rejoindre Alas.
Au total 700m de dénivelé cumulé et 23 km.
Belle journée printanière.
Nicole Boudigue

pic du midi de Bordes - 8 mai

14 au départ malgré une météo incertaine (il pleuvait dru au réveil). Le soleil s’est malgré tout invité au cours de la montée pour nous accompagner pratiquement jusqu’au pic. Magnifique point de vue à 360 degrés sur la chaîne et les vallées. Après le déjeuner au pied du pic, poursuite par les crêtes vers le col de Lazies avec une météo variable (un peu de pluie, un peu de grêle…) mais toujours le plaisir de la vue. Arrivés au col d’Ayes nous sommes un peu surpris d’y trouver une belle quantité de neige. La descente sur l’étang est un peu sportive, neige et plusieurs coulées à traverser, mais s’effectue sans trop de soucis.
Le périple se poursuit jusqu’au col d’Aouédole et descente par la forêt pour rejoindre le parking.
Belle randonnée d’une douzaine de km et 740 m de dénivelé cumulé.
Jp

le barrage d'Urets - 11 mai

Le soleil enfin de retour pour cette classique toujours agréable.
Nous étions 7 au départ pour une ascension tranquille. Arrivés à la cabane d’Urets nous sommes une fois de plus émerveillés par le cadre qui s’offre à tous. Encore beaucoup de neige et de nombreuses coulées laissant présager de grosses difficultés pour rejoindre le col. Deux randonneurs qui souhaitent bivouaquer au col en ont fait l’expérience car nous les avons vus rebrousser chemin …
Après avoir profité au maximum du paysage et du soleil, la descente s’est achevée comme toujours par le pot de l’amitié.
Jp

le pic des 3 seigneurs - 15 mai

Nous étions 16 participants pour cette sortie classique mais de classique elle est passée au stade de “spéciale” lorsque après le l’étang d’Arbu à 1700 mètres d’altitude nous avons été confrontés à des champs de neige qui effaçaient toutes traces du parcours. Même dans la dernière partie pour atteindre le sommet, des plaques de neige alternaient avec les rochers ce qui  ne facilitait pas l’ascension. Il y a eu quelques hésitations mais tout le monde est arrivé au niveau des 3 croix du sommet.
Pour le retour, c’est après discussion que nous n’avons pas pris le chemin des prairies, un long passage en dévers neigeux nous a semblé trop dangereux.
Au point de vue météo, pour notre satisfaction nous n’avons pas eu l’orage annoncé, le matin le ciel fût légèrement couvert pendant notre montée et le soir au retour lors de notre halte au lac d’Arbu le soleil était là et certains en profitaient pour mettre les pieds dans l’eau.
Denis

refuge des Estagnous - 18 mai

1340m au programme, 5 pour relever le défi. Un départ matinal pour éviter la chaleur. Le refuge est atteint après 4 heures d’effort et nous nous retrouvons au centre d’un paysage sublime, encore hivernal : le refuge à moitié enfoui, avec sous nos pieds l’étang rond en cours de dégel et tout autour la neige étincelante sous le soleil. Après la pause déjeuner, il faut redescendre et retrouver la chaleur heureusement atténuée au passage par les embruns de la cascade de Nérech qui coule à plein débit. On se quitte après le pot traditionnel au bar du Pla de la Lau, heureux de cette belle journée.
Jp

pic de Courbayran - 22 mai

Nous étions huit au départ du parking de la Pucelle à 7 h 45 à nous élancer en direction du pic de COURBAYRAN que la plupart des participants allaient découvrir.
Après avoir traversé sans trop de difficultés quelques ruisseaux bien remplis nous remontons la forêt en zigzagant sous une atmosphère de plus en plus lourde. En débouchant sur une piste forestière nous croisons un cycliste qui s'apprêtait à faire en VTT le chemin inverse. Bonne chance à lui.
Au bout de 2h 30mn de marche nous débouchons au col des CASSAINGS où la pose banane sera la bienvenue. Ensuite, nous attaquons la dernière grimpette qui s'avérera rentable tant le dénivelé rapporté à la distance paraissait important.
Une heure plus tard après cet effort soutenu nous débouchons au sommet du pic de COURBAYRAN où souffle un vent de Sud assez fort qui vient nous rafraîchir. De là une vue à 360° nous permet d'observer la plupart des sommets ariégeois ainsi que des villages de la vallée du BIROS.
Après avoir pique-niqué dans un ambiance plutôt joviale, nous redescendons par une autre voie sans trop de difficultés même s'il faut escalader plusieurs arbres couchés au milieu du chemin.
Finalement nous retrouvons nos voitures après 7 heures de marche effective, 18,5 km parcourus et 1153 mètres de dénivelé avalés et tout le monde semblait satisfait de la journée.
Didier

 

Un grand merci à Didier pour sa participation toujours très active au dynamisme de l'association autant par ses nombreuses photos que son volontariat aux narrations.
André

cabane d'Aula - 29 mai

Nous étions 7 au départ du parking de la centrale électrique de la vallée d'Estours à nous engager sur un excellent sentier ombragé et parfaitement aménagé.
Durant 2 heures nous cheminons tranquillement en forêt où nôtre fil conducteur sera le tumultueux torrent d'Estours.
Arrivés à la cabane de l'Artigue une brève halte s'impose pour un en-cas bienvenu face à la cascade d'Arcouzan, au pied de laquelle nous n'irons pas faute de passerelle. Traverser  le torrent à la nage eut été risqué.
La suite du parcours se fait sans difficultés majeures même s'il faut traverser quelques ruisseaux sur des passerelles parfois mouillées.
Au bout de 3 h 30 mn de montée nous arrivons à la cabane d'Aula sous la face Nord du Valier pour la pause déjeuner.
Le retour tout en descente s'effectue tranquillement malgré la longueur du parcours.
Finalement ce fut une excellente journée avec tout de même 17 kms parcourus, 903 mètres de dénivelé positif gravis en 6h 15mn de marche effective.
Didier

col de Crusous - 1 juin

En fait nous sommes allés au col de Crusous 2203 m au départ de Salau soit 1364m de dénivellé positif cumulé, encore un journée très ensoleillée, peu de vent, l'endroit était plutôt désert puisque nous n'avons rencontrés personne, pas même l'ours .... Nous avons piqueniqué au col d'où la vue est somptueuse : Vallier, Monts Rouch, Port de Salau etc, descente sans problème en suivant les cairns, le balisage jaune très ancien souvent effacé, pot de l'amitié à l'auberge de Salau et retour à ST GIRONS vers 17h
Benoist

pic de Séron - 19 juin

Une sortie de peu de dénivelé (environ 800 m de dénivelé cumulé) mais qui présente quelques difficultés liées au relief, en particulier la descente vers l’étang d’Aubé. Les 13 participants se sont régalés, malgré quelques rafales bien senties, des magnifiques points de vue qu’offre ce pic.
La descente dans les blocs, émaillés de quelques névés résistants, s’est bien passée et le retour vers Gérac s’est avéré un peu long à cause d’une foulure intempestive ….
JP